Le Premier ministre serbe caillassé à Srebrenica : “j’ai été touché à la lèvre”